Browsing Tag

Personal branding

Regard d'experts

Aurélien Amacker : dans le web, fait est mieux que parfait !

Réussir sur le web : les conseils de Aurélien Amacker.

Il y a ceux qui ne font rien au motif que la mode du webmarketing passera, qui prédisent la fin du référencement, des emails marketing, des blogs et des réseaux sociaux et qui attendent la prochaine nouveauté pour avancer …

Cela rappelle le secteur de l’immobilier : ‘l’immobilier ça va baisser …. et au bout de 5 ans, 10 ans 15 ans on regrette de ne pas avoir investit !’

Celui qui n’avance pas sur le web est dans un mauvais état d’esprit. Plutôt que d’être attentiste et passif, pour réussir sur Internet, il faut produire. Il faut créer. Créer du contenu, des articles, créer des vidéos…

‘Moi je lis, j’ai quelque sources aux États-Unis de bloggeurs, de webmarketeurs, que je suis parce que c’est vraiment des références, et j’aime bien ce qu’ils font … je lis beaucoup de livre pour me former en marketing, développement personnel, business, copywriting … j’aime bien aussi les biographies à succès. Tout cela me donne du matériel et après je me concentre pour créer du contenu.’

Je ne me pose pas de question, vous devriez foncer, c’est comme cela que vous allez réussir sur Internet et n’oubliez pas : fait est mieux que parfait !

Mon coin IOT

Femme des années 2020, être une femme… connectée au féminin

digital-emois.fr

Les femmes, muses de l’IOT

Le secteur de l’IoT reste encore discret aux yeux du grand public, même si 83% des Français pensent que les objets connectés sont l’avenir et qu’ils vont révolutionner notre façon de vivre. Avec 50 milliards d’objets connectés d’ici 5 ans, on estime que 15% de tous les objets seront connectés en 2020. Alors que ce marché ne cesse de gagner du terrain, ce sont les femmes qui inspirent le secteur.

Simplifier le quotidien de ces dames, les accompagner dans leur moment détente, dans leur pratique sportive, embellir leur intérieur, sublimer leur féminité … les objets connectés sont partout.

Deux domaines sont particulièrement prometteurs pour séduire la cible féminine : l’équipement de la maison et le soin corporel.

Sur le secteur de la beauté et de l’entretien physique, les bracelets sont hyper présents avec des applications pour calculer le nombre de pas effectués dans la journée, connaître les calories brûlées et veiller sur le sommeil. Les balances connectées ont également pénétré les salles de bain en attendant l’arrivée des futurs miroirs connectés, d’ici à quelques mois … A côté de la brosse à dents connectée, sur le plan de travail de la salle de douche, il faut désormais compter avec la ‘nespresso’ de la peau, une nouveauté qui compose à la demande des soins sur-mesure selon la nature de l’épiderme.

Pour être belle cet été, les fourchettes connectées ont envahi les tables pour cadencer les repas et contrôler les temps de pauses entre chaque bouchée tandis que les maillots de bain connectés faisaient leur entrée sur le marché de la protection solaire, au coté de June le joli bijou connecté, détecteur de coups de soleil. Certaines pour se détendre vraiment et profiter des moments en famille auront opté pour un capteur anti-noyade, un détecteur de somnolence au volant, une gourde intelligente qui alerte en cas de déshydratation, ou une valise géo-localisée impossible à égarer !

Les objets connectés veillent discrètement sur le bien-être des femmes, mais s’il est bien un espace qui leur est exclusivement réservé et plein de perspective en terme de vente : c’est celui de la grossesse. Source de nombreuses innovations, au croisement de la santé corporelle et des relations sociales, la grossesse est propice à l’émergence de multiples solutions connectées.

  • Avant la grossesse, de multiples dispositifs aident à la conception avec des objets pour suivre la courbe de fertilité, par exemple.
  • Pendant, les femmes peuvent enregistrer les battements de cœur de leurs futurs bébés et les partager sur les réseaux sociaux.
  • Après, dès que bébé est là, ces dames peuvent investir dans un rééducateur de périnée connecté à leur smartphone et dans toute une série de solutions pour sécuriser l’environnement du baby-trésor : poussette connectée, matelas détecteur des risques de mort subite, veilleuse intelligente…

Ultra-connectée, totalement « busy » entre son boulot, sa vie sociale et ses obligations, attachée au bien-être avec un grand besoin de sérénité, la femme d’aujourd’hui aimerait être une Sexy-Powerful-Wonder-Woman.

Pour aider et accompagner ces femmes, je me suis associée à 6 autres étudiants de mon MBA qui comme moi n’ont plus l’âge d’être des étudiant(e)s et avec qui je partage la passion du digital. Ensemble, nous avons lancé lesfillesaussi.com, un webzine 100% destiné aux objets et applications connectés pour les femmes. Un max d’infos, un soupçon d’humour, un brin de fantaisie, nous détectons les nouveaux objets connectés et applis qui simplifient la vie.

Avant cette aventure, je n’imaginais pas qu’un objet connecté puisse se cacher derrière chaque moment de ma vie de femme active. Rédactrice des rubriques famille et santé, je me concentre sur des innovations vraiment utiles et qui font sens. Chaque article, chaque salon professionnel et chaque entretien avec les acteurs de ce marché est pour moi une découverte : j’ouvre de grands yeux et me dis, que décidément, nous ne sommes qu’au début. Il n’y décidément aucune limite à la créativité …

Je veille également activement sur les produits visant à aider et faciliter la vie des plus fragiles et des plus faibles, malades ou dépendants. Je découvre des projets pertinents qui  pourraient apporter tellement à celles et ceux qui souffrent dans leur chaire. C’est pour moi, le plus grand défi du secteur et la source d’une conviction personnelle mais c’est là une autre aventure…. que je vous conterai plus tard …

Brèves d'actu

Le commercial : nouveau levier du marketing

La fonction commerciale a considérablement évolué depuis ces dernières années. Non seulement le marché s’est structuré autour d’outils d’intelligence économique, mais surtout la fonction commerciale s’est intégrée dans le parcours de vente, à mi-chemin entre la relation client, le support et le marketing automation.

Entre les fonctions commerciales et le marketing, c’est une relation qui est souvent compliquée : travail en silo, mauvaise communication, sous-utilisation des outils de vente, pas ou peu de remontées d’informations…

Pourtant les deux ont besoin de s’auto-alimenter en données et en contenu pour construire une équipe efficace.

 

Sourced through Scoop.it from: blog.3li.com

Brèves d'actu

Marketing de soi et visibilité : l’avis d’une experte en reconversion professionnelle

Être visible, cela permet de trouver sa place et asseoir sa posture, dire « Je suis là et j’existe ». Et c’est quelque chose que les femmes ont du mal à faire. Celles qui ont la quarantaine et plus, notamment, n’ont pas été élevées pour savoir être visibles. Elles ont plutôt été élevées pour « ne pas faire de bruit »….

Sourced through Scoop.it from: www.linkedin.com

See on Scoop.itDIGITALISATION MARKETING

Le personal branding est la clef de tout marketeur qui souhaite se digitaliser.

Nouveautés métier

Comment évaluer ma popularité sociale

# Comment estimer sa popularité sociale ? 

Klout.com, outil gratuit, dans sa version de base, calcule en temps réel la popularité sociale d’une personne à travers son activité sur les réseaux sociaux. Pour s’inscrire, c’est très simple et rapide : il suffit de lier son compte Facebook ou Twitter et de fournir une adresse email.

La popularité sociale ne se limite pas au nombre de fans, likes ou amis, elle englobe la capacité à interagir et faire réagir les autres : c’est à dire le niveau d’influence. A date, Klout mesure l’e-réputation sur Twitter, Facebook, Linkedin, Foursquare, Google+, Instagram, Pinterest et Youtube principalement.

Klout a développé un algorithme qui sur la base de mon activité et du niveau d’interaction calcule un score compris entre 1 & 100. Ce score est mis à jour quotidiennement mais un historique sous format graphique est disponible en ligne pour me permettre de suivre son évolution.

Vous vous demandez ce qu’est un bon Klout ?  La moyenne se situe à 40, seuls les 5% d’internautes les plus influents de la toile ont un score Klout supérieur à 60.

# Comment développer sa popularité sociale   ?

Pour augmenter son Klout, il convient d’être proactif en créant des discussions avec sa communauté, en posant des questions et postant des commentaires sur les forums, en élargissant sa communauté à des influenceurs (qui ont déjà un fort Klout). 

Le module de recherche de Klout.com permet d’identifier les influenceurs d’une thématique mais aussi les posts les plus populaires par réseaux. Il suffit alors de s’abonner aux influenceurs et de partager les posts populaires, directement d’ailleurs à partir de la plateforme de partage Klout.com

# Quelle importance accordée à ce score ?

Klout ou pas Klout ? Les avis divergent.

Certes, le score est partiel : la méthode de calcul reste secrète et difficile à déchiffrer, une partie des réseaux sociaux populaires tels que Pinterest ou Youtube sont sans impact sur ma note.

Reste que ce score est une référence et qu’il permet de jauger rapidement un profil, d’ailleurs de nombreux cabinets de recrutement utilisent Klout pour mesurer et vérifier l’influence des candidats postulant pour des emplois liés au digital, marketing, communication…

Retrouvez le tuto pour découvrir et utiliser simplement Klout.com : TUTO KLOUT

Nouveautés métier

Cartographiez votre personnalité

test-personalité- digital-emois.fr

digital-emois.frCartographiez votre personnalité

Faites clairement ressortir ce qui caractérise votre personnalité en quelques minutes. Le questionnaire de personnalité que nous vous proposons est utilisé par les recruteurs dans le monde entier pour identifier les talents.

Votre personnalité sera évaluée en fonction des cinq grands facteurs de caractère (Extraversion, Convivialité, Conscience professionnelle, Stabilité émotionnelle, Ouverture d’esprit) et de 20 traits de personnalité spécifiques : sociabilité, affirmation de soi, niveau d’activité, mobilité, anxiété, fiabilité …

lire la suite

Coup de coeur

Sortir de sa zone de confort

Sortir de votre zone de confort vous met en émoi …

Tout TM (Traditionnel Marketeur) qui souhaite évoluer et muter en DM (Digital Marketeur) doit impérativement sortir de sa zone de confort. Cette prise de conscience est indispensable pour tout marketeur qui veut survivre et se réinventer. lire la suite

Mon kit de survie

Personal branding : le produit c’est moi

digital-emois.fr

BASSE DEF154

Passer du marketing traditionnel au digital market impose de pénétrer le coeur de la machine : le social media. Le DM (Digital Marketeur) doit assurer son personal branding afin de démontrer sa connaissance des leviers.

Pour  vous faire connaître, mettre en lumière vos projets, vos domaines de compétences, il est indispensable d’être connu et reconnu dans la communauté où vous évoluez.

Quels sont les plus de votre produit ? Quelle est votre e-réputation? Quelle image souhaitez-vous donner de vous ? N’oubliez-pas : le produit, c’est vous.

lire la suite