Browsing Tag

experience client

Data et Techno Marketing Digital-émois

Marketing prédictif : mon avenir en data

digital-emois.fr

“Oubliez tout ce que vous avez appris sur le marketing ! »

Ce titre évocateur du Harvard Business Revue date déjà de juin 2015.  Le data-driven transforme la façon de faire du marketing (cf  l’article : le data-driven marketing pour penser client), mais le plus impressionnant encore reste à venir. Le data-driven marketing va entrer dans une nouvelle ère encore plus extraordinaire : celle du Marketing prédictif.

lire la suite

Data et Techno Marketing Digital-émois

Le data driven marketing pour penser client

digital-emois.fr

Penser client, c’est être capable de reconnaître l’individu à toutes les étapes de son parcours d’achat, dans toutes ses interactions avec la marque. Pour cela les directions marketing font face à un afflux d’informations sur le comportement des prospects.

L’objectif des directions marketing est de reconstituer les parcours clients pour identifier les actions à mener et préciser à quel moment, sur quel support, auprès de quelle personne intervenir.

Ainsi, l’ajustement de la stratégie marketing dépend directement de la capacité des marketeurs à structurer et analyser ces données en amont grâce à de nouveaux moyens. Cette démarche centrée sur la data client  est appelée data-driven marketing.

lire la suite

Regard d'experts

Bertrand Duperrin – avis sur le livre Empowered

digital-emois.fr

 

L’avis de Bertrand Duperrin à propos du livre Empowered de Josh Bernoff et Ted Schadler ‘c’est la dimension nouvelle apportée par « Empowered » : on sort de la sympathique discussion sur le web pour rentrer dans le dur : le réalignement nécessaire de l’entreprise sur la satisfaction du besoin client. […] Un ouvrage qui pour une fois aborde la relation client autrement que sous l’angle du brassage de vent bon enfant en vase clos.’

Sourced through Scoop.it from: www.duperrin.com

Brèves d'actu

HUBFORUM : Jamais sans mon bot

T’as des bots mon pote, ils me bottent

Un publicitaire des années 80 aurait pû gagner des millions avec un slogan un type « le bot ça nous botte ». Mais les chatbots n’existaient pas alors il travaillait pour des marques de chaussure ou de fromage.

35 ans plus tard, les directeurs du marketing font les yeux doux à ces étranges machines appelées à transformer de fond en comble la relation client mais aussi la manière de travailler des entreprises.

Ce ne sont pas les envahisseurs qui obsédaient David Vincent dans une série télévisée de science-fiction, mais ils sont partout quand même. Ils, ce sont les chatbots ou, si vous préférez, les robots conversationnels, véritables vedettes de la première matinée du HubForum, l’événement fréquenté par le tout-marketing.

Du hackathon d’Arte au test and learn version SNCF, c’est par ICI

Chatbot en infographie

 

Sourced through Scoop.it from: www.usine-digitale.fr

Digital-émois Regard d'experts

Le néo-marketing vu par les marketeurs en infographie

digital-emois.fr

Transparence, pression du résultats, omniprésence de la data

L’étude RocketFuel (l’un des leaders du marketing programmatique), au mois d’aout 2016 auprès de 324 professionnels du marketing européens  vise à mieux comprendre comment les marketeurs appréhendent les mutations auxquelles ils font face dans leurs fonctions.

On y apprend ainsi notamment que pour 70% d’entre eux, la transparence devient plus importante pour réussir alors que pour 93% des professionnels du marketing européens, la pression du ROI sur les responsables de compte est plus importante que jamais. De même, 60% soulignent qu’il devient difficile de choisir les métriques de réussite de la campagne.

Les parcours clients restent à travailler, pour les transformer en  véritable relation, continue et pertinente. La vue unifié du client va demander encore quelques investissements :

  • 6 marketeurs sur n’utilisent toujours pas de vue unique du client pour mener leurs campagnes
  • 1 initiative marketing  5 est basée sur les individus plutôt que sur les devices

Découvrez la synthèse de cette étude en infographie :

  • digital-emois.fr

Rocketfuel_infographie_marketing

Coup de coeur

Client centric : allo, quoi ?!

Priorité à l’expérience client.

On n’est tous client centric, non ?

Les consommateurs exigent des interactions de plus personnalisées avec les marques, à travers les technologies et les canaux d’interaction client.

Dans le futur, les organisations devraient songer à nommer un responsable de l’écoute. Cette personne aurait vocation à écouter ce qu’expriment réellement les clients et à comprendre leurs comportements sur le web, via les technologies mobiles, les réseaux sociaux mais aussi dans le monde « réel ».

En attendant, l’arrivée du Responsable Ecoute et la transformation de notre traditionnel marketing BtoB et BtoC en BtoH (Business to Humain), voici une petite video qui rappelle que – parfois – le monde réel va son propre rythme ! 

 

 

Brèves d'actu

Le Marketing, pilote de la transformation digitale ?

La transformation digitale est à l’intersection de toutes les fonctions de l’entreprise mais la direction Marketing, en contact avec les demandes et nouveaux usages des clients, a un rôle crucial à y jouer : elle est en quelque sorte son chef d’orchestre. De quels instruments le directeur Marketing dispose-t-il pour jouer ce rôle ? Et comment les utiliser au mieux ?

Sourced through Scoop.it from: myd-business-accenture.com

Brèves d'actu

Le marketing a changé, mais pas comme vous l’imaginez

Combien d’articles, de présentations sur la « révolution du marketing »?

Combien d’articles sur l’usage de technologies pour des campagnes de publicités ? Oui le marketing a beaucoup changé mais il faut dépasser le complexe du digital, comprendre qu’il s’agit avant tout d’expérience et de relation.

Un digital qui est bien intégré ne se voit simplement pas.

Sourced through Scoop.it from: www.gregorypouy.fr

Brèves d'actu

Etude marketing 2020 : client centric

digital-emois.fr

Etude UDA – Des marketers concentrés sur le client

Les marketers français adhèrent à la stratégie de marque de leur entreprise, même si elle manque parfois de clarté. La culture des marketers français ne les incite pas à prendre des risques mais à s’appuyer sur des techniques éprouvées. Si pour les entreprises sur-performantes de l’étude globale on constate un lien étroit entre la direction générale et la direction marketing, ce n’est pas toujours le cas des entreprises françaises. La plupart des entreprises françaises ont plus la culture des moyens que celle des résultats. Les compétences liées à la consumer centricity sont moins développées et ne sont pas perçues comme aussi prioritaires pour le développement de l’entreprise..

Sourced through Scoop.it from: www.cbnews.fr