Monthly Archives

avril 2018

Digital-émois Intelligence Artificielle

Machine Learning : tu ne m’avaleras pas

digital-emois.fr

Intelligence artificielle, deep learning, robotisation du monde…

Une révolution en marche

Les machines s’introduisent dans notre vie quotidienne et les consommateurs sont déjà exposés quotidiennement à l’Intelligence Artificielle.

Google l’utilise pour compléter ses requêtes de recherche par la saisie semi-automatique, Facebook et Amazon utilisent des algorithmes prédictifs pour formuler des recommandations basées sur l’historique de lecture ou d’achat de l’utilisateur.

On observe la multiplication des assistants virtuels dans les systèmes d’exploitation des smartphones et les japonais vivent déjà avec  Pepper, un robot humanoïde capable d’identifier l’humeur des clients et de reconnaître leurs visages…

C’est une évidence, la prochaine génération de consommateurs aura grandi avec ces technologies numériques et exigera des marques qu’elles anticipent ses besoins et apportent des réponses instantanées et personnalisées. Les marques doivent donc se préparer et en particulier leurs marketeurs.

“Les technologies, l’automatisation et l’intelligence artificielle nous placent à l’aube de la quatrième révolution industrielle »[1].

Le marketing révolutionné ?

Pour le marketing, le machine learning va plus loin que la simple utilisation de données pour mieux cibler. Les algorithmes de machine learning peuvent apprendre des réponses, des comportements des clients ou prospects.

Il devient alors un assistant, un complément d’analyse, un bras droit précieux du marketeur indispensable à ses activités. Le Marketing et la connaissance client doivent capitaliser sur toutes ces nouvelles possibilités.

Le machine learning transporte le marketing traditionnel dans l’ère du  marketing dynamique. Dorénavant, le marketeur agit et communique en comprenant l’environnement des clients et leur état émotionnel.  Il permet d’identifier quels sont les moments adéquats pour convertir et donne les moyens d’atteindre le consommateur au meilleur moment : où qu’il se trouve, sur n’importe quel canal web ou physique avec un produit unique et  un prix contextualisé.

Si le digital a bouleversé le marketing, y compris dans la pratique même du métier, c’est au tour du machine learning de transformer le métier de marketeur pour sans doute mieux le révolutionner ?

Des marketeurs un peu perdus

Les marketeurs sont face à une dure réalité : s’ils ne s’adaptent pas aux nouveaux usages et ne proposent pas d’expériences suffisamment personnalisées à leurs clients d’autres le feront….

Entrer dans une logique de prédictibilité est la clé du succès car elle permet de se focaliser sur l’anticipation et la vision plutôt que sur résolution de problèmes. C’est véritable changement de paradigme pour le marketeur : il va anticiper et prédire le succès d’une campagne plutôt que de l’analyser a posteriori.

Et c’est bien là toute la différence qui crée la disruption : pouvoir affiner en temps réel et selon la bonne méthode les campagnes marketing grâce à des algorithmes créés à partir de ce que l’on sait sur ses clients.

Les possibilités offertes par le Machine Learning sont infinies … Des données illimitées, un apprentissage machine et une puissance de calcul décuplée vont bientôt rendre omniprésente l’intelligence artificielle. Si jusqu’à présent les technologies sont restées cantonnées à des sujets très techniques comme la data, l’automation marketing… l’avènement annoncé de l’intelligence artificielle va venir bousculer les marketeurs au cœur même de leur savoir-faire.

Déjà que les marketeurs souffraient d’un déficit de compétences pour s’approprier les technologies marketing et l’exploitation des data … Si l’optimisation de leurs activités est délégué à une machine, peut-on imaginer que les marketeurs soient demain des robots ?

[1] Affirmation tirée du dernier Forum économique mondial-Davos – début 2016